Le film Casino Royale

By 23 August 2021

casino royale film

Sorti dans les salles en 2006, Casino Royale est un film d’espionnage qui évoque la toute première mission de James Bond en tant qu’agent secret de la Couronne britannique. C’est l’adaptation cinématographique du roman éponyme de Ian Fleming. Il est chronologiquement antérieur aux autres épisodes de la saga. Dans cet opus, James Best est contacté pour démanteler à ses risques et périls, un tentaculaire réseau de crime organisé. Les scènes se déroulent aux quatre coins du globe pour aboutir à une scène finale de grande envergure. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le film Casino Royale de la saga de James Bond.

Le casino au cœur de l’intrigue

Le Poker est le nœud de l'intrigue entre James Bond et son ennemi Le Chiffre. La situation de départ naît d’une partie de Poker qui se déroule dans le Casino de la ville française imaginaire Royale-les-Eaux. Le tout commence sur une table de Poker. Dans le roman, ce fut plutôt une partie de baccara qui opposa les deux adversaires. Le réalisateur préféra au baccara une partie de poker, jugeant ce dernier plus attractif et nécessitant des enjeux plus grands. Cette partie, sans compter le suspens dans lequel elle maintient le spectateur, fut une des plus épiques de l’histoire du cinéma. Pour que la partie soit réaliste, la production fit appel à de véritables experts en poker. Cela ne les empêchait pas d’ajouter quelques actions pour faire sensation. C’est tout l’univers du casino qui est présenté avec tout ce qu’il comporte de sensations fortes et de rebondissements spectaculaires.

Le contexte historique du film

Le long-métrage qui est le commencement des aventures de James Bond, retrace la toute première mission de l’agent britannique qui doit venir à bout d’un trafic mondial avec à sa tête Le Chiffre. Afin de vaincre ce vaste réseau qui sème la terreur, Bond doit user de ses talents au Poker. C’est le seul moyen de mettre fin aux agissements criminels de Le Chiffre.

Pour y parvenir, la Couronne met à la disposition de l’agent des fonds du Trésor Britannique. Il est accompagné dans sa mission par l’attachée au Trésor Vesper Lynd pour garantir la sécurité de l’argent. Le plan initialement prévu ne se déroule pas comme ils l’avaient espéré. Il s’ensuit une longue succession d’intrigues au cours de laquelle les deux protagonistes tenteront tant bien que mal d’échapper aux pièges de leur ennemi juré. Les rebondissements ne manquent pas dans cet épisode qui se veut indépendant de ses précédentes productions.

Le réalisateur Martin Campbell rompt avec une tradition selon laquelle chaque James Bond doit avoir un seul réalisateur. En effet, après Goldeneye, il lui a fallu dans cet opus réinventer le personnage tout en lui conservant toute son identité. Le défi fut de succéder au charismatique Pierce Brosnan. Défi que Daniel Craig réussi à relever.

Un casting prestigieux

Le réalisateur du film Martin Campbell a mis les bouchées doubles pour réunir des acteurs talentueux pour incarner ces personnages aux personnalités diverses. Le personnage principal Daniel Craig entre dans la peau de l’agent 007 et succède ainsi au charismatique Pierce Brosnan. Avec le palmarès laissé par son prédécesseur, ce fut un véritable défi que de choisir un successeur digne de ce nom. La tâche fut ardue. Cependant, l’acteur irlandais a réussi à se mettre dans la peau du personnage avec une prestation acclamée du public.

Pour la partenaire de l’agent secret Vesper Lund, le choix fut porté sur l’actrice française Eva Green. Elle fut considérée comme l'une des meilleures James Bond girl tant son talent fut apprécié par les fans de la saga. Brillante et pleine de ressources, elle a su bien accompagner l’agent secret au cours de ses nombreuses péripéties. Si ce rôle a bien failli la propulser au-devant de la scène internationale, il s'en est fallu de peu pour qu'elle passe à côté du rôle, le jugeant trop simplice. Heureusement, elle finit par accepter de faire partie de l’aventure et elle s’en est très bien sortie.

Le Chiffre fut représenté par Mads Mikkelsen. Un adversaire redoutable de taille qui parvint à donner du fil à retordre à l’agent secret 007. Le personnage est un sadique d’une intelligence spectaculaire qui parvient à défier l’agent britannique dans un tournoi de poker.

Ce qui reste inchangé est la présence de M joué par Judi Dench qui n’est pas nouvelle dans la saga. Caterina Murino entre dans la peau de Solange Dimitrios, son époux l’homme d’affaires Alex Dimitrios est joué par l’acteur Simon Abkarian. Jeffrey Wright est Félix Leiter et enfin Giancarlo Giannini incarne René Mathis.

Un défi cinématographique

Le film est le fruit d’une collaboration active entre quatre scénaristes Neal Purvis, Paul Haggis et Robert Wade. Inspiré d’après l’idée originale de l’auteur Ian Fleming, cette œuvre réussie à captiver le public.

Le budget du fil est estimé à pas moins de 150 000 000 dollars. Avec ce montant, il dépasse d’un point de vue financier Meurs un autre jour sorti en 2002. En dépit de cette somme considérable, il reçut un accueil positif des téléspectateurs. Grâce à sa cote de popularité, il rapporta au box-office le montant considérable de 594 000 000 de dollars. Ce qui n’est pourtant pas un record lorsque l’on considère d’autres productions dont le budget dépasse nettement le double. Si le film a autant été plébiscité, c’est en grande partie à cause la prestation de Daniel Craig.

Le film est considéré comme l’un des meilleurs de la saga tant du point de vue de la réalisation, des effets spéciaux que du casting. C’est à juste titre qu’il est dit que cette adaptation est une des plus fidèles à un roman de James Bond. Malgré sa très grande inspiration du roman, les metteurs en scène ont quand même imaginé quelques séquences ex nihilo afin de conférer au film une certaine authenticité d’un point de vie cinématographique. Le but recherché fut atteint puisque le long-métrage remporta à lui seul plusieurs nominations et récompenses.
Il s'agit notamment :

  • 2006 : Le Saturn Award du meilleur film d’action ou d’aventure,
  • 2007 : le Empire Award du meilleur acteur,
  • 2007 : le British Film Award pour le meilleur son,
  • 2007 : le Empire Award pour le meilleur espoir féminin.

Toujours dans la même année en 2007, le film reçoit le Standard British Film Award pour le meilleur acteur.